Tél PARIS :
 01 42 59 19 53

Tél Mobile :
06 68 74 81 15

Tél Province :
 05 46 74 20 28
(entre Royan et Saintes)


 
Partager sur Facebook

Présentation

Claude Marc Aubry, psychologue, psychothérapeute

Soutien Psychologique

 

Séances individuelles


Livres

Livre Vaincre la déprime

 Livre Rire Amour Rebirth


 

   
   

 

www.reussir-en-amour.com

Les textes de ce site sont extraits du livre "Heureux en Amour" paru en automne 2003 aux Editions Flammarion.

 
 
isbn : 2082009386

Ce livre contient de nombreux exemples d'histoires vécues
     
Vous pouvez commander ces livres à la FNAC 

 
Un nouveau livre est paru :
7 Clés pour vaincre Déprime et Dépression

La Relation Amoureuse Destructrice

Vous pouvez commander ces livres à la FNAC

  

 
 
        A la suite d’une série d’échecs, d’amours qui nous ont fait mal, il est temps de se poser des questions. C’est ce qui nous permettra de reprendre confiance afin de ne pas envisager chaque nouvelle rencontre d’un homme ou d’une femme comme un nouveau risque d’erreur et de souffrance.

        Anna disait : “ Les hommes sont soit des brutes, soit des faibles ”. Et elle s’attendait à ce que tous les hommes soient aussi terrifiants que son père. Alors bien évidemment, c’est ce type d’homme qu’elle attirait. Mais il y a plusieurs façons d’interpréter l’expérience et Anna, par sa généralisation abusive se construisait une croyance erronée.

         Il y a souvent une incompréhension entre hommes et femmes du fait de croyances erronées. Beaucoup d’hommes par exemple croient qu’un baiser, un câlin ou tout autre marque de tendresse doit nécessairement déboucher sur un acte sexuel. Et comme leur partenaire ne semble pas disponible ils se refusent à tout geste tendre.

         Si vous êtes régulièrement pessimiste à propos de vos relations amoureuses, demandez-vous : De quelles expériences ai-je été témoin dans mon enfance pour en arriver à cette façon dramatique de voir les choses ?

 

Test : Etes vous dépendant ? 

  • Etes-vous régulièrement attiré(e) par des personnes avec qui la relation est particulièrement insatisfaisante ?

  • Etes-vous bouleversé(e) quand votre partenaire ne vous apporte pas tout l’amour que vous attendez ?

  • Mettez- vous votre partenaire sur un piédestal... ?

  • Avez-vous le sentiment que sans lui la vie est dénuée d’intérêt ?

  • Acceptez-vous qu’il vous mette très souvent la pression pour vous comporter différemment ou pour vous inciter à abandonner vos centres d’intérêts au profit des siens ? (Peut-être le faites-vous pour lui plaire... Mais votre vie vous appartient-elle ? Et si elle ne vous appartient pas à qui appartient-elle ? )

  • Laissez-vous votre partenaire vous maltraiter sous prétexte que vous l’aimez ?  (Peut-être est ce parce que vous voulez maintenir à tout prix la relation ? Mais l’amour, est-ce un poids à porter ou bien n’est-ce pas plutôt quelque chose qui nous porte ? )

  • Allez-vous, parce que vous craignez le changement, vous résigner à une relation qui entame sérieusement votre joie de vivre et vous prépare à la dépression...?

            Si vous répondez positivement à au moins quatre de ces questions, vous êtes dépendant.

          Quand je tombe amoureuse d'un homme, j’ai du mal à m’intéresser à autre chose qu’à lui, j'ai besoin de le prendre en moi, qu'il me remplisse et me comble. Quand il me quitte, même pour quelques heures, je me sens vide. "

Anne, qui s’est guérie de ce mécanisme raconte :

            " C'était un grand névrosé, un jour il voulait m'épouser, le lendemain il retournait chez sa femme. Au fond de moi je déplorais régulièrement son instabilité et son incapacité à choisir et  à s’engager. En l’analysant, je mettais ça sur le compte de la composante obsessionnelle de sa personnalité. Mais chaque fois qu’il revenait, je faisais semblant d'être heureuse pour continuer de lui plaire et pour le re-conquérir. C’est sûr je trichais, je n'étais pas moi même. J’ai pris conscience que si j’avais adopté ce comportement de sauveur depuis si longtemps, c’est parce que m'occuper de moi d’abord et reprendre ma vie en mains, à la suite d’une série de difficultés tant dans ma vie professionnelle que sentimentale, je n'y arrivais pas vraiment. Mon thérapeute m’a dit que parfois il peut arriver que l’on tombe dans le piège de s’occuper des problèmes des autres en négligeant les siens. J’ai mis du temps à admettre cela, mais quand je l’ai admis, j'ai commencé à faire mon analyse plutôt que celle de mon ami et j’ai fini par comprendre qu’avec tous les problèmes qu’il avait, si je restais avec lui, c'était comme d'essayer de sauver un noyé qui m'entraînerait dans sa noyade alors que moi-même j’avais besoin d’être aidée à poursuivre mes objectifs de réalisation personnelle. "

 

       Etant spécialisé depuis de nombreuses années dans les problèmes liés à la dépendance affective , aux déprimes survenant soit après une rupture sentimentale, soit après une série d'échecs, je suis à votre écoute et nous analysons ensemble ce qui vous a amené à cette situation. 

        Et surtout nous définissons les moyens pour s'en sortir vite.

     Vous pouvez avoir besoin d'un soutien chaleureux pour traverser une épreuve difficile et d'analyser aussi les scénarios inconscients qui vous y ont conduit. 

    Je suis aussi là pour vous proposer de nouveaux schémas de comportement qui vous permettront de réussir en amour et d'éviter à l'avenir les souffrances inutiles.

   

Lorsque vous vous aimez suffisamment vous ne laissez pas les autres vous maltraiter !
Prendre soin de soi s'apprend !

  

         Remarquons qu'un grand nombre d'émotions négatives de peur de peine et d'angoisse proviennent du fait que nous craignons de perdre l'objet de notre attachement ou parce que nous avons peur de ne pas l'obtenir. Apprenons à développer une plus grande confiance !

Toute psychothérapie a pour but d'améliorer l'estime de soi et la confiance en soi.
 
       Claude Marc Aubry

       Psychologue, Psychanalyste, Ecrivain, animateur de groupes de développement personnel depuis plus de 20 ans.

       Tél Paris : 01 42 59 19 53
        
Province : 05 46 74 20 28    (entre Royan et Saintes)