Tél PARIS :
 09 50 76 38 49

Tél Mobile :
06 68 74 81 15

Tél Province :
 05 46 74 20 28
(entre Royan et Saintes)


 
Partager sur Facebook

Présentation

Claude Marc Aubry, psychologue, psychothérapeute

Soutien Psychologique

 

Séances individuelles


Livres

Livre Vaincre la déprime

 Livre Rire Amour Rebirth


 

   
   

 

 
Séances individuelles

            En entretien de face à face. Ecoute et accueil avec possibilité de dialogue lorsque vous le souhaitez. Nous pouvons définir ensemble des objectifs et préciser les moyens et les étapes pour y parvenir. Nous définissons ensemble la fréquence des séances compte tenu de votre situation.

 

       Claude Marc Aubry

       Psychologue, Psychanalyste, Ecrivain, animateur de groupes de développement personnel depuis plus de 20 ans.
       Tél. Paris : 09 50 76 38 49     
       Province :  05 46 74 20 28
 (entre Royan et Saintes)

  

           Toute psychothérapie a pour but de favoriser le bonheur individuel. Comme le dit André Gide - <Il y a sur terre de telles immensités de misère et de détresse, de gêne et d'horreur, que l'homme heureux ne peut y songer sans prendre honte de son bonheur. Et pourtant ne peut rien pour le bonheur d'autrui celui qui ne sait être heureux lui même.> <Il y a sur terre de telles immensités de misère et de détresse, de gêne et d'horreur, que l'homme heureux ne peut y songer sans prendre honte de son bonheur. Et pourtant ne peut rien pour le bonheur d'autrui celui qui ne sait être heureux lui même.>  

           L'analyse affective et rationnelle a pour but d'aider chacun(e) à se réaliser et à faire disparaître les obstacles psychologiques qui l'empêchent de croître et de s'épanouir.

          Comme le dit Teilhard de Chardin: <Grandir et se réaliser le plus possible telle est la loi immanente à l'être.>

          L'analyse peut être qualifiée de rationnelle parce qu'elle utilise:

a) L'interprétation et l'explication, en faisant appel à la compréhension des mécanismes-automatismes inconscients, (psychologie classique freudienne; Jungienne... ou moderne: analyse transactionnelle...) en faisant appel si besoin à l'étude des rêves (travaux de Jung et de ses élèves)

b) Toute information utile sur les grandes lois du fonctionnement psychique (ce qui nourrit une personnalité ou fait obstacle; les moyens de s'en sortir...)

L'analyse peut être qualifiée d'affective lorsqu'elle permet:

a) La décharge-libération des émotions (catharsis)
b) L'
accompagnement et le soutien dans la poursuite des objectifs
c) L'
acceptation sans jugement de ce que vous êtes ici et maintenant

Moyens:

               Les moyens sont ceux de l'analyse classique et des thérapies modernes en face à face (A.T. Gestalt etc...) auxquels viennent s'ajouter les apports de techniques supplémentaires lorsque c'est nécessaire (Lying-Rebirth, Atelier du Rire, Atelier <Paroles de Femmes> etc...). Certaines de ces techniques sont éventuellement pratiquées en groupe.

              Chaque cas est particulier et le thérapeute propose à chacun un <programme> différent. Il intervient plus ou moins et différemment avec chacun. Un contrat est posé; en général une évolution suffisamment marquante est évidente pour le <patient> au bout de trois ou quatre mois. Pas d'analyse interminable...!

Durée des séances:

              La durée des séances (généralement une heure) est à fixer, elle fait partie du contrat; elle est susceptible de révision au cours de la thérapie.

Régularité:

             Il y a accord sur une régularité (généralement toutes les semaines ou tous les quinze jours)

Le rôle du thérapeute:

a) La <Protection> le thérapeute se doit d'être un soutien moral mais celà n'exclut pas les <mises en garde>
b)
L'empathie et la bienveillance active (feed back réponses aux questions...) <Je ne vois pas comment nous pouvons aider nos patients sans les aimer> Ronald Laing
c) L'
<Information> le thérapeute apporte lorsque c'est utile analyse et explications mais uniquement en fonction du <matériel> apporté par le patient, c'est à dire qu'il ne s'agit pas de substituer à l'écoute du patient un <cours> mais seulement de donner les informations nécessaires.
d) la
<Puissance> le thérapeute propose au patient les moyens d'acquérir plus de confiance en soi; plus d'estime de soi et de développer sa créativité dans sa vie affective ou sociale.

                 Le but de la thérapie est le développement des capacités psychiques intérieures de confiance et d'estime de soi, d'équilibre, de sérénité, de force... Celà nécessite souvent un grand <nettoyage> du passé pour se libérer des séquelles négatives (peurs, angoisses, déprime, éventuellement symptômes phobiques etc...). Celà nécessite aussi la mise en place de nouveaux objectifs de réalisation personnelle affective et matérielle pour lesquels le thérapeute apporte son soutien.